Bizerte : Habib Bourguiba Jr

Bizerte

 

…Après ce voyage, ce fut la crise de Bizerte que je ramène personnellement à la rencontre de Rambouillet, à ce que j’appelle « la journée des dupes ». Les deux chefs de l’Etat se sont trompés l’un sur l’autre. Bourguiba a cru avoir mis de Gaulle « dans sa poche » et de Gaulle avait cru avoir mis Bourguiba « à sa botte », alors qu’ils avaient dit les mêmes paroles.

…C’était devenu une question d’affrontement entre deux orgueils. C’est dans ce sens que j’ai qualifié cette rencontre de « journée des dupes » parce que les deux se trempe. Ce sont deux hommes qui ont beaucoup éprouvé et souffert pour leur idéal mais, en s’opposant, chacun n’a eu que sa propre vision du problème. L’issue était hélas dramatique : une hécatombe. On ne pouvait refaire ni l’un ni l’autre, ni de Gaulle, ni Bourguiba. Il est d’ailleurs rare dans les annales de l’histoire politique que deux grands aient pu s’entendre. Lorsqu’une telle entente a lieu, l’on finit le plus souvent par estimer qu’une partie a cédé plus à l’autre.

Comments are closed.